Aux bords du Léman: deux poids, deux mesures…